Enfin en Nouvelle Calédonie !

et pour finir cet article, voici la vue de ma chambre, bof ^^ j’ai la chance d’être au dernier étage.

vue sur le super ventilateur high technology

ma chambre pour la 1ère semaine.

LE tableau d’affichage, à l’entrée de l’auberge, vu par d’innombrables personnes, si tu cherches un job, une voiture, du matériel ou des amis, c’est là que ça se passe.

vue de l’auberge, juste derrière la buanderie, elle est constituée de 3 chambres box, de 6 personnes, juste sur la droite de la photo, et au fond on aperçoit le reste des chambres, il y 4 étages ! ils peuvent accueillir plus de 90 personnes je crois.  les chambres sont de 4 personnes (lit superposés) ou de 2 personnes voir 1 ( en fonction de la demande.

la buanderie, pour ceux qui s’en servent…

la salle à manger ou salon suivant les horaires et les envies. Juste devant la salle de ping pong.

ok c’est pas beau mais très fonctionnel, chacun à 2 petits casiers, un dans la chambre froide, et un dans la cuisine ( cf photo ) pour mettre la vaisselle et le reste des courses qui ne craint pas la chaleur.                ( la vaisselle est fournit).

petite vue sympa en jouant 😉

LA table de ping pong, aussi célèbre que l’auberge.

juste à côté, la terrasse, qui offre une belle vue sur Nouméa, en effet l’auberge est situé en hauteur, à quelques minutes seulement du centre ville. Au rez de chaussée, c’est la table de ping pong, au 1er étage, salle informatique et télé.   Pour info le wifi est payant, sauf pour les petits malins qui arrive à capter le wifi de la place des cocotiers sur la terrasse d’en haut, mais bon ça se joue au centimètre près, c’est pas pratique.

 

derrière la cuisine , pour manger tranquille et sans nicotine

juste derrière : la cuisine, très pratique et fonctionnelle, il y a tout ce qu’il faut.

l’entrée principale qui donne sur le coin fumeur

the place to be

le « coin fumeur », là où tout se passe, surtout les apéros.

 

Après 8h de vol supplémentaire, j’arrive à l’aéoroport à Tontouta vers 22h en provenance de Tokyo, enfin !!  27h de trajet France/Nouvelle Calédonie : c’est chia**, usant !

Je récupère mon sac à dos de 60 kilos, passe la douane qui me demande si j’ai à bouffé dans le sac ! Je lui réponds que je ne suis pas fou au point de ramener à manger, et que je n’ai que de la drogue et des armes. Puis je sors de l’aéroport pour trouver un minibus faisant la navette jusqu’à Nouméa, la capitale.

J’arrive vers 23h-23h30 à l’auberge de jeunesse ( le temps du trajet+le temps de déposer les 4 ou  5 personnes du minibus ).

Ma clé de chambre m’attends scotché à la porte de la réception qui est fermée à cette heure ci.

Il n’y quasiment personne, je fais la connaissance d’un couple : alex et chris, qui sont arrivés le même jour en fin d’après midi, nous sympathisons autour d’une bouteille de blanc, racontons nos trajets et projets respectifs, et nos premières impressions sur la NC (Nouvelle Calédonie). Alex est parisienne et serveuse, chris est Italien et cuisinier, il parle anglais et un tout petit peu français. Je lui parle donc en anglais et franglais.

départ de marseille

Lundi 14 Novembre 2016

Après avoir passé une nuit à l’hôtel ibis budget juste à côté de l’aéroport, je me rends au check up vers 8h, premier mauvaise surprise : le vol pour Amsterdam est retardé d’1h, heureusement j’avais préféré prendre un vol avec 2h de battements à chaque changement d’avion, par sécurité.